Visite de l’école ATMAN

L’aventure du marathon de New York commence avec l’ouverture du partenariat entre l’école ATMAN et l’association Sophia à New York.

Course d’échauffement

Le rendez-vous est pris samedi matin 9h devant l’école. Nous sommes un petit groupe de 6 coureur parti pour un petit footing préparatoire. Nous entamons notre course dans les rues de Sophia à allure tranquille. Tout ça nous donne l’occasion de faire connaissance et de discuter de nos expériences passées. Tous les niveaux sont présents et je suis heureux de voir que je ne suis pas la voiture-balai ! Je ne m’affole pas non plus, je vois assez rapidement que je ne suis pas non plus le plus rapide ! De toute façon, aujourd’hui l’objectif principal n’est pas la course à pied, mais la visite de l’école ATMAN.

Retour à l’école !

C’est à la fin de notre promenade que nous allons finalement découvrir l’intérieur de l’école. Nous sommes accueillis par l’équipe MB Vitality avec Marc Bozzetto et Catherine Muller ainsi qu’un groupe d’élève organisé pour nous faire découvrir les pratiques de l’école !Ecole Atman

Planning organisé, mais serré, nous commencent donc dans un premier temps par laisser nos affaires dans différentes parties de l’école / centre MB Vitality. La visite commence finalement par le speech du chef, Marc Bozzetto, le personnage clef de l’école. C’est le fondateur de l’école qui est capable en quelques mots de prouver qu’il sait de quoi il parle !  Sons discours est à la fois celui d’un praticien passionné et expérimenté que celui d’un chef d’entreprise qui sais où il veut diriger sons affaire. Efficace, il nous laissera dans les mains de ses élèves pour le reste de la visite.Marc Bozzetto

Les appareils de torture aux noms tous plus improbable les uns que les autres défilent sous nos yeux, mais ce qui est le plus remarquable, ce sont les différents cadres apposés aux murs. On remarque très vite le « haut niveau », en croisant certains noms plutôt connus. Les plus footeux auront reconnus les Zidane, Weah, Ginola, Lama ou Bergkamp. D’autres y apprécions plus Raonic, ou encore les joueuses de l’équipe de volley de cannes …

Bon, tout ça c’est bien beau, mais il est maintenant temps de servir de cobaye et d’enfin passer entre les mains des élèves ! Pour moi, cela débutera avec une séance de « Construction de base + Ostéopathie aquatique » avec Clémence. Le rendez-vous est donc donné dans le Bassin d’Ostéopathie Aquatique. Exceptionnellement pour notre visite, la séance s’effectue à 3. L’objectif étant que l’ensemble de l’équipe participe à toutes les « activités ». L’univers est juste génial, on se sent bien et on oublie carrément que l’on va faire une séance d’Ostéo ! On nous demandera de prendre nos précautions en nous indiquant les toilettes, l’eau chaude étant visiblement propice aux accidents. En bon cobaye, nous nous exécutons et entrons donc dans le bassin. La sensation de bien-être est immédiate ! 3 morceaux de mousses permettant la flottaison et c’est parti pour une séance d’ostéo ! La manipulation commence est la sensation est très étrange. La manipulation est très douce, sans force et très relaxante. Au final, j’ai plus eu l’impression d’être dans un centre de relaxation / bien-être que chez l’ostéo !

Ostéo aquatique

La découverte continue avec d’autres instruments comme la balance inBody. C’est à ce moment-là que la visite prend une nouvelle tournure. Le résultat tombe : 6kg à perdre pour atteindre mon poids optimal !! Aie ! C’est dommage, je commençai à vraiment apprécier cette visite ! Mais sinon, la balance est assez impressionnante permettant d’indiquer exactement les « progrès à faire ». Le verdict est doublement clair pour moi, les raclettes de l’hiver ont fait du mal à mon corps !

Ensuite, le Physioner m’indiquera que mon système nerveux est opérationnel et déséquilibré de 8.6% à tendance plutôt stressé (mais rien d’exagéré, cela est plus une « tendance » comme on me l’a expliqué). La synchro respiratoire ainsi que l’alignement cardiorespiratoire seront jugés comme « excellents » ! (Après les dires de la balance, j’accepte tous les compliments !)

Le passage sur Huber fait guise d’attraction et permet de connaitre nos capacités d’équilibre. Le test s’effectue en plusieurs étapes. Premièrement le plateau est fixe et il faut garder son centre de gravité « au centre ». (Il y a un petit écran avec un point et une cible pour aider). Pour les étapes suivantes, le plateau bouge. Pour l’instant tout va bien, il faut « juste » garder l’équilibre. Et puis le drame ! L’appareil demande maintenant d’exercer une pression avec les mains. Il faudra ensuite garder un niveau de pression égale pendant que le plateau bouge sous nos pieds ! L’exercice est juste génialissime, mais le résultat désastreux ! Je pense qu’il faut connaitre un peux la machine et les exercices avant de faire les tests pour bien assimiler l’exercice que l’on va faire et non le découvrir en live. En tous cas, on voit vraiment le potentiel de la machine !!

Il est maintenant temps de se rendre auprès de la cabine tant désirée ! La cryothérapie en « sauna ». La préparation est méticuleuse avec une prise de tensions et un questionnaire santé. Pour moi tout est OK ! J’enfile donc le bonnet, les chaussettes, les gants et le masque et attends mon tour. Il est temps, l’écran affiche -82°C, la minuterie 3 minutes. La porte s’ouvre, le froid glacial s’échappe et je m’engouffre dans la cabine. À ce moment, mes souvenirs de la Finlande me reviennent !! C’est froid !!! Monte le son DJ, la musique sort des haut-parleurs et invite à « bouger ». L’objectif est de faire circuler le sang plus que pour le fun j’imagine. La porte s’ouvre enfin, 3 minutes c’est super long en fait. Prise de température corporelle, 22°c, tout est OK.

C’est maintenant l’heure de se rhabiller (oui j’ai fait toute la visite en peignoir !), d’aller récupérer l’ensemble du dossier et enfin d’aller discuter de MB Vitality avec Catherine. MB Vitality propose à tous les coureurs de l’association des prix avantageux sur l’ensemble des soins pratiqué au centre. L’équipe a aussi construit un plan de soins spécifique autour des 10 semaines d’entrainement spécifique marathon a pris très avantageux !

Mes conclusions

Pour conclure sur l’aventure, grâce à l’association Sophia à New York, j’ai passé un super mâtiné (qui s’est quand même fini à 15h30 …).

Concernant l’école ATMAN et MB Vitality, l’ensemble de l’équipe de l’école a été vraiment au top ! Catherine, qui nous a accompagné tout le long ainsi que toutes les élèves de l’école qui ont vraiment pris soin de nous. Elles ont été très attentives, elles ont répondu à nos questions en étant super professionnelles ! J’imagine que ça ne doit pas être facile de présenter l’ensemble des soins pratiqué lorsqu’on a une bande de gus toujours en train de déconner ! L’ambiance aura été au top tout en ayant des super explications et démonstrations ! On sent vraiment que l’endroit est très pros et à un vrai potentiel pour aider un sportif dans sa préparation physique.

Cela donne vraiment envie d’y retourner !

Et pour finir, un merci au CE Galderma (spécialement à Tony et Judith) sans qui tout cela ne serait pas possible.

Merci pour la journée

Laisser un commentaire