#33 – VéloTaf : La tentative !

Aujourd’hui est une première, je vais au travail à vélo. Je suis depuis longtemps intéressé par le VéloTaf mais le manque de douche au travail m’empêché de procéder. En effet, ce n’est pas très agréable d’être tous transpiré avant même de commencer la journée. Et que personne ne vienne dire que le matin à l’heure d’aller au travail il ne fait pas si chaud que ça pour transpirer, à Nice, c’est juste impossible (on se croirait sortant du métro parisien alors qu’on a juste fait une heure de vélo en bord de mer). À mon travail, j’ai maintenant une douche, qui me permet d’ailleurs de courir pendant ma pause déjeuner. Il ne restait plus qu’un seul petit désagrément : la distance.

25km aller, 25 au retour (à 1km près). Tout ceci se finit par une petite côte pour arriver au travail. Ce n’est rien de bien méchant au demeurant pour une sortie « classique », mais pour du VéloTaf ça commence à faire une trotte. Je me suis dit qu’il fallait bien tenter avant de dire que ce n’était pas possible. Je m’enfile donc mon petit déjeuner (ce sera des gaufres faites par madame), j’enfile le cuissard, le maillot, les chaussures, un petit coup de pompe à pied pour les pneus, je mets le sac sur les épaules, le vélo sous le bras et me voilà dans la cage d’escalier. Il est 8h (oui je ne commence pas aux aurores :D), je lance le chrono et c’est parti pour 25km.

Sur la route, il fait déjà bien chaud et le sac à dos me gêne pas mal. Heureusement, il n’est pas lourd. Le trajet se déroule majoritairement sur le bord de mer, ce qui est très agréable et me donne envie d’aller piquer une tête. Mais je n’ai pas de maillot, ni de trifonction et encore moins le temps car je ne suis pas en ballade, je vais au taf ! J’arrive finalement à l’embranchement qui me fait quitter le bord de mer et qui est donc synonyme du début de la montée vers Sophia Antipolis. J’ai à ce moment un peu peur du trafic qui pourrait être dangereux à vélo, mais serais finalement bien surpris par le fait qu’il n’y aura pas de voitures. Ce ne sera surement pas la même chose la semaine prochaine. La petite pente me fait mal aux jambes, le sac et l’heure matinale sont des nouveautés qui ne me réussissent pas …

J’arriverais malgré tous sans encombre en 1h12.

Il est temps de prendre une bonne douche et d’aller travailler !!

Le vélo est bien rangé, les affaires aussi :

Le VéloTaf dans le bureau
Le VéloTaf dans le bureau

 

Le retour sera plus facile ayant décidé de laisser mon sac au travail (je le reprendrais le lendemain). Le trajet est le même (mais dans l’autre sens) avec les mêmes frayeurs sur la route de Biot puis d’Antibes (ou les voitures n’auront cette fois pas de pitié pour moi me doublant en plein virage …). Je hais tous ces conducteurs !!!

Je pense retenter l’expérience mardi prochain, car le lundi j’ai trop d’affaires à prendre et cela me permet d’emmener des vêtements de changes histoire de ne pas avoir de sac à prendre.

Le planning idéal de la semaine devient donc :

  • Lundi : course le midi (et j’amène des affaires de rechanges)
  • Mardi : VéloTaf
  • Mercredi : course le midi (et j’amène des affaires de rechanges)
  • Jeudi : VéloTaf
  • Vendredi : Course le midi (et je ramène toutes les affaires)

Il me reste à caller de la piscine et pourquoi pas une grosse sortie vélo le weekend !

… Et il me reste plus qu’à répéter le planning maintenant !

 

 

Laisser un commentaire